Région Versants Montérégiens - Saint-Bruno, Saint-Hilaire et Rougemont

Selon le Conseil des vins du Québec, cette région viticole de la Montérégie Nord s’étend entre le fleuve Saint-Laurent et les Appalaches, et inclut les bords des monts Saint-Bruno, Saint-Hilaire, Rougemont, Saint-Grégoire et Yamaska

Cette région se caractérise notamment par le présence de 10 collines formées il y a entre environ 100 millions d’années, qu’on appelle les Montérégiennes. Les pourtours de celles-ci sont recouverts de dépôts de sable et gravier, qui proviennent des anciennes plages de la mer de Champlain. D’ailleurs, c’est précisément à cet endroit de choix qu’on retrouve la majorité des vignobles de cette région.

Les conditions climatiques des Versants montérégiens sont tout à fait favorables à la culture de la vigne, mais le niveau d’ensoleillement varie bien sûr selon les versants où ils sont situés : est, ouest ou sud. Les écarts de température entre l’hiver et l’été y sont toutefois très prononcés.

On compte environ 10 vignobles sur ce territoire, dont le célèbre Coteau Rougemont, et d’autres qui le sont de plus en plus, comme Coteau-St-Paul, Kobloth et Cartier-Potelle.

Les plus récentes données du Conseil des vins du Québec sur le climat des Versants montérégiens sont les suivantes :

  • Précipitations moyennes : entre 650 et 755 mm
  • Jours sans gel : entre 200 et 207
  • Degrés-jours : entre 1087 et 1348

Source : Site web du Conseil des vins du Québec