Survol historique du vignoble québécois - 3ième partie

Dégustation Nouveauté Vignoble

Survol historique du vignoble québécois - 3ième partie

Vin du Quebec

2010 à aujourd’hui

Les vins d’ici mieux représentés que jamais

La fin de la première décennie du 21e siècle apporte une multitude de nouvelles tendances dans le monde viticole. Les termes ‘’vin orange’’, ‘’vin nature’’, ‘’biodynamie’’ et bien d’autres font leur entrée dans le vocabulaire des foodies québécois. Bien évidemment, plusieurs vignerons d’ici et déjà bien implantés (Négondos, Les Pervenches, etc.) et plusieurs nouveaux venus (Pinard & filles, Nival, Bergeville, etc.) vont élaborer des produits à l’image de ces tendances œnologiques. Pour la première fois de son histoire, la demande de certains vins québécois dépasse l’offre que l’industrie peut offrir! Ces vignerons des temps modernes vont d’abord privilégier certains critères environnementaux et qualitatifs avant la production en gros volume. Cela explique, en partie, la rareté de ces vins tant convoités.  


Dans un tout autre ordre d’idées, c’est en 2013 que le gouvernement s’associe à l’AVQ pour créer l’espace Origine Québec dans une centaine de succursales de la SAQ. Ces espaces ont pour but de mettre de l’avant les vins du Québec sur le réseau public et d’améliorer leur développement. Si certains producteurs ont remarqué une forte croissance de leurs chiffres d’affaires à la suite de l’implantation du projet, d’autres ont plutôt vu une campagne de favoritisme. En effet, les exigences élevées de la SAQ pour que les vins québécois soient distribués au sein de leur réseau ont découragé plusieurs vignerons de participer au projet, voire de se dissocier de l’AVQ. L’une de ces exigences est le volume de production élevé, ce qui privilégie donc les vignobles à plus grand rendement. Aujourd’hui, c’est environ 25 % de la production globale de vins québécois qui est représentée par cette initiative gouvernementale.

Les vignerons avaient donc besoin d’une alternative de commercialisation. C’est ainsi qu’en décembre 2016, l’industrie du vin local vit sa plus grande avancée en 20 ans.  À la suite des pressions de nombreux vignerons, le projet de loi 88 fut adopté à la chambre des communes du Québec. Cette loi autorise le titulaire d’un permis de production artisanale (voir 2e partie) à vendre les boissons alcooliques qu’il fabrique à un titulaire de permis d’épicerie. De ce fait, le vigneron n’est plus dans l’obligation de passer par le réseau de la SAQ pour distribuer son produit. Plusieurs nouvelles entreprises, dont La Boîte à Vins, ont ensuite vu le jour afin de faire, à leur façon, le commerce de vins issus de culture locale. Pour une des rares fois, tous les vignerons du Québec ont accueilli à bras ouverts cette initiative.

La fin d’année 2018 marque le retour en force de l’AVQ dans les médias québécois grâce à ‘’l’IGP vin du Québec’’. Une IGP (Indication géographique protégée) est un dispositif légal reconnu partout à travers le monde afin de garantir la provenance de produits, essentiellement issus du domaine alimentaire, ainsi que leur qualité. L’IGP vin du Québec reprend les grandes lignes du cahier de charges des Vins certifiés Québec, en la bonifiant de quelques points techniques. L’obtention de cette mention sur étiquette permettra, entre autres, de faire rayonner les produits d’ici autant localement qu’à l’étranger.


Conclusion

L’avenir des vins d’ici

Récemment, La revue des Vins de France nous rappelait que, tout comme à l’époque des Sulpiciens, les Québécois étaient les plus grands buveurs de vins français au monde grâce à la SAQ... Heureusement, les récents développements dans l’industrie du vin local peuvent nous laisser croire que la balance pencherait de notre côté d’ici quelques années. L’instauration d’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) sur le territoire québécois, le développement du commerce du vin par les marchands indépendants et l’exportation de nos produits à l’étranger sont assurément des projets qui se concrétiseront dans un avenir très proche. À suivre…  

  

Sources :

https://www.larvf.com/vin-les-200-personnalites-catherine-dagenais-1ere-quebec-acheteuse-importateuse-portrait-biographie-parcours-carriere,4602143.asp

https://www.saq.com/content/SAQ/fr/a-propos/la-saq/historique.html

https://www.cotesdardoise.com/vignoble_histoire.php

https://www.laroutedesvins.ca/histoire/

http://vinsduquebec.com/lassociation/

http://www.coteau-st-paul.com/histoire.html

http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/projets-loi/projet-loi-88-41-1.html?appelant=MC



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire