Les caisses panachées

Louis-Philippe Mercier Les Vins du Québec

caisses panachées

La pandémie mondiale que nous vivons actuellement n’aura pas eu que de mauvais côtés. Certains dossiers trop longtemps jugés non prioritaires ont refait surface. L’un d’entre eux concerne principalement les agences de représentation en vin, qui peuvent enfin crier victoire : le 19 avril 2020, la SAQ leur a enfin permis de vendre des caisses panachées, un combat que le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (RASPIPAV) mène depuis des années. Il s’agit toutefois d’une mesure temporaire, qui comporte certaines restrictions.

Une caisse panachée : qu’est-ce que c’est?

Avez-vous déjà essayé d’acheter du vin d’importation privée auprès d’une agence? Si oui, vous avez sans doute remarqué qu’il était obligatoire de commander une même bouteille en caisse de six ou de douze. Cette manière de faire est loin d’être attrayante pour la majorité des consommateurs et consommatrices de vins, qui préfèrent souvent goûter à un éventail de produits, faire des découvertes et qui osent rarement acheter un vin auquel ils n’ont jamais goûté en 6 ou 2 exemplaires… C’est la raison pour laquelle les amateurs et amatrices de vins d’importation privée revendent les vins achetés à des oenophiles de leur entourage, ce qui n’est pas toujours chose simple pour tout le monde. 


Désormais, on permet aux agences de vendre des caisses panachées, c’est-à-dire des caisses mixtes, comportant ainsi une plus grande diversité de produits. La bataille n’est toutefois pas entièrement gagnée. 


caisses vins

Caisses panachées de vins d’importation privée : les restrictions

D’abord, il faut savoir qu’il s’agit d’une permission temporaire de quelques mois pour aider les agences en ces temps difficiles liés à la COVID-19. Ceux-ci dépendent fortement des restaurateurs, qui sont nombreux à constituer une carte de vins d’importation privée. Comme les restaurants sont actuellement fermés, vous comprenez que les agences, comme les vignerons, en souffrent beaucoup financièrement…


Ensuite, ne vous attendez pas à avoir 6 ou 12 vins différents si vous vous procurez une caisse mixte de vins d’importation privée. Les caisses panachées devront être constituées d’un minimum de 3 bouteilles par vin. Ainsi, si vous avez une caisse de 6, vous aurez 2 vins différents. Si vous avez une caisse de 12, vous aurez 4 vins différents. Ce n’est pas parfait, mais c’est déjà mieux qu’avant!

Pourquoi est-ce si compliqué?

Il faut comprendre qu’au Québec, c’est la SAQ qui fait la gestion des commandes de vins d’importation privée. En effet, comme le rapporte VinQuébec, le magazine d’information sur les vins du Québec, « la loi indique que seule la Société des alcools du Québec (SAQ) est autorisée à importer des boissons alcooliques. Ce qui est privé, c'est le choix du vin qui est fait par un ‘’privé’’ — un individu — et non par un employé de l'État. Cette personne choisit le vin à importer. C'est la SAQ qui l'importe, qui paie le producteur, qui va chercher le vin, le fait transporter et le fait livrer à son entrepôt et l'y conserve”. Concevoir des caisses mixtes demande bien sûr plus de travail que de mettre six ou douze fois la même bouteille dans une boîte de carton. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles la SAQ n’est pas trop chaude à l’idée d’avoir à gérer cela, au grand malheur de bien des gens...

Les caisses panachées de La Boîte à Vins

Vous vous demandez peut-être pourquoi La Boîte à Vins a une multitude de caisses panachées de 6 ou 12 bouteilles complètement différentes, et ce, depuis l’ouverture de sa boutique. On n’a qu’à penser à nos caisses découverte de 6 ou 12 bouteilles, à notre Boîte Fermière de 12 bouteilles de vins nature, biologiques ou artisanaux, à notre Caisse découverte de 6 vins d’été, comportant 6 rosés et blancs différents et de nos différents coffrets-cadeaux. 


Il faut savoir que La Boîte à Vins n’est pas une agence de vins d’importation privée. Nous sommes plutôt considérés comme une épicerie fine. La loi permet aux épiceries de vendre des caisses mixtes de vins québécois constitués de bouteilles toutes différentes. C’est donc une excellente nouvelle pour les consommateurs et consommatrices, mais aussi pour les producteurs de vins, cidres et mousseux du Québec! En vous procurant une caisse découverte de La Boîte à Vins, vous encouragez souvent jusqu’à 6 ou 12 vignerons différents dans la province.

Crédit photo : La Boîte à Vins

La mission de La Boîte à Vins, c’est de promouvoir l’achat local, de faire connaître l’excellent travail des vignerons du Québec, de montrer aux gens que les vins d’ici n’ont rien à envier à ceux d’ailleurs. Les caisses découverte livrées à domicile sont donc, pour nous, la meilleure façon de faire connaître les vins d’ici, et c’est la raison pour laquelle nous voulons continuer d’en offrir toujours plus. 


Restez à l’affût sur nos réseaux sociaux et par l’entremise de notre infolettre : on a en tête une foule d’idées pour des caisses de vins thématiques qui, on l’espère, verront le jour le plus rapidement possible pour vous permettre de goûter à ce qui se fait de mieux dans l’industrie viticole du Québec.


Pour en savoir plus, découvrez notre section sur les caisses panachées ou celle de nos coffrets-cadeaux !


Santé!



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés